samedi 16 avril 2011

De la sexualité

En 1949, Moshe Feldenkrais publia  Body and mature behavior -  A study of anxiety, sex, gravitation and learning,. Evidemment, le livre fut décrié car il levait le voile sur un tabou.
Malheureusement, il fallut attendre 1992 pour que cet ouvrage paraisse en français sous le titre :
L'être et la maturité du comportement
Une étude sur l'anxiété, le sexe, la gravitation et l'apprentissage.


Il décrit scientifiquement l'acte sexuel ainsi que les causes fonctionnelles des problèmes de "fatigue et raideur lombaire après le coït."
Je préfère le citer (p 224) pour ne pas dévoyer sa pensée :

"En bref, il n'y a que les individus pleinement matures dans toutes leurs fonctions, mentale, émotionnelle, physique et sociale, qui puissent s'adapter l'un à l'autre pour faire de l'acte sexuel un plaisir émotionnel, physique et esthétique, produit à deux et également partagé. J'ai déjà insisté sur le fait que l'arrêt du développement de n'importe qu'elle fonction pouvait se voir simultanément sur tous les plans."

Sommes-nous plus matures que nos parents et grands-parents sur le plan de la sexualité ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire