S'enrichir grâce à des films savoureux

 

Pr. Bernard Andrieu
L'éveil du vivant par l'écologie corporelle

Dans ce symposium international, le philosophe Bernard Andrieu* distingue deux types d'écologisations : 

- une écologisation environnementale;

- une écologisation corporelle.

Or, ce philosophe considère que Moshe Feldenkrais est un des fondateurs de l'écologie corporelle, un "émerseur de conscience"**.

C'est pourquoi, il est intéressant de voir l'Awareness Through Movement ® au prisme de l'écologie corporelle. Cette nouvelle vision  amène à penser cette technique non pas comme une "Prise de Conscience de soi par le Mouvement", traduction française à connotation psychanalytique et retenue dans les ouvrages français et par l'Association Française des praticiens de la méthode Feldenkrais®, mais plutôt comme un "Éveil de la conscience Grâce,  à Travers, le Mouvement".


* Plus d'infos sur Bernard Andrieu : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Andrieu
**Andrieu B., « Les fondateurs de l'écologie corporelle : immerseurs-naturiens-émerseurs »,  Revue

Sociétés, 2014/3 n° 125, p. 23-34.




 Pour écouter, cliquer sur :
https://www.youtube.com/watch?v=3AhjIbEHMqo

********************************************************


 

Né pour reconnaître les lois de la vie avec Basarab Nicolescu

Série Né pour apprendre (Vidéo 2) d' Hélène Trocmé-Fabre

A mon sens, la Méthode Feldenkrais concorde avec le mode de pensée prôné par Basarab Nicolescu (physicien quantique) : la pensée complexe. En effet, il s'agit d'éviter le piège de la pensée binaire fondée sur "des couples de contraires" ( "corps / esprit" , par exemple). Cette pensée simpliste mène à une "lutte", à une "opposition", selon Basarab Nicolescu.  

Comment éviter cette "opposition", cette "pensée totalitaire", comment concilier des contraires ? 

 
Image tirée de la Vidéo Né pour apprendre (2)

 

En élargissant le champ de la pensée, du mouvement. En explorant de multiples points de vue sur une même chose, en variant les manières de faire le même mouvement. Telle est la proposition de Moshe Feldenkrais (docteur-ingénieur en physique).

 Pour visionner : 

 http://www.canal-u.tv/video/cerimes/ne_pour_reconnaitre_les_lois_de_la_vie_avec_basarab_nivolescu.12823

 

********************************************************


Eduquons autrement




Seith Godin, philosophe des Etats-Unis, nous amène à réfléchir sur le système éducatif occidental actuel.

Son analyse converge avec celle de Moshe Feldenkrais ; et chacun de ces deux penseurs a fait des propositions constructives et concrètes.
Ils interpellent chacun d'entre nous pour mettre en oeuvre de la divergence dans le système.


********************************************************



Dans le livre The Potent self ( traduit malheureusement par "La Puissance du moi". J'aurais préféré :   "Les Potentialités du soi" ) , Moshe Feldenkrais écrit qu'une éducation digne de ce nom devrait "nous permettre d'être spontanés et naturels en toute circonstances."

Voici  une vidéo  qui reflète la  Beauté du mouvement spontané .

********************************************************


  Le Monde.fr | • Mis à jour le

 

Le corps retrouvé, quête moderne de l'homme occidental



Pour visionner , cliquer ici



*********************************************************************************





Le film Pina  de Wim Wenders m'a bouleversé avec la même intensité que lorsque j'avais assisté à la représentation de Vollmond au Théâtre de la Ville en Novembre 2009...c'était quelques mois après le grand départ de Pina.
Dans le film, j'y est retrouvé la densité de présence et la générosité des interprètes, la mise en valeur de la singularité de chaque danseur. 
Et puis, j'y ai perçu la relation de l'être humain avec la Terre, le Ciel, le Feu, le Métal, l'Eau : ceux-ci deviennent des partenaires de danse.

Or, Moshe Feldenkrais écrivait en 1981 dans The elusive obvious (L'évidence en question) : 

"Quand je travaille, c'est un peu comme si je "dansais" avec les gens".

 Il avait expérimenté puis modélisé que si nous ne faisons pas les mouvements avec l'entièreté de notre être, de façon harmonieuse avec notre environnement, nous perdons notre vitalité, et même notre humanité. 


Voilà ce qui relie ces deux génies que furent Moshe Feldenkrais et Pina Bausch.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire